inversion


inversion

inversion [ ɛ̃vɛrsjɔ̃ ] n. f.
• 1529; lat. inversio, de invertere « retourner »
I ASens spéciaux
1Déplacement (d'un mot ou d'un groupe de mots) par rapport à l'ordre normal ou habituel de la construction. Inversion du sujet dans l'interrogation (ex. Veux-tu m'aider ?).
2(XIXe) Anomalie consistant en une position inverse ou un retournement sur lui-même d'un organe. invagination. Inversion du cœur. dextrocardie. Inversion utérine : repliement du fond de l'utérus vers le col utérin.
3Phys. Changement de sens d'un courant électrique; de rotation d'un moteur.
4Chim. Inversion du sucre : dédoublement du saccharose en glucose et en lévulose.
5Géol. Inversion de relief : transformation d'un synclinal en anticlinal (et inversement) sous l'action de l'érosion.
6Math. Transformation ponctuelle telle que la droite joignant les points homologues M et M' passe par un point fixe O et que le produit des valeurs algébriques . ' reste constant.
7Biol. Processus conduisant à un changement d'orientation d'un fragment d'A. D. N. par rapport à son orientation de référence.
8Aéronaut. Inversion de poussée : inversion du fonctionnement des réacteurs d'un avion pour obtenir un freinage.
9Photogr. Opération de développement photographique permettant d'obtenir un film positif à partir d'un film négatif.
BSens général (XXe) Action d'inverser, de s'inverser (mouvement, ordre; objets). « De tous les coups du sort, j'ai su faire une fable. Le moins devient le plus : consolante inversion » (Queneau). II(1889; inversion du sens génital, 1882, Charcot) Inversion sexuelle ou absolt inversion : tendance, conduite des invertis (II). ⇒ homosexualité.

inversion nom féminin (latin inversio, -onis, de invertere, retourner) Renversement de l'ordre habituel des éléments. Anatomie Anomalie par laquelle certains organes sont considérablement déviés de leur position normale ou ont une localisation inverse par rapport au plan de symétrie de l'organisme. Retournement d'un organe creux sur lui-même. Biochimie Transformation, par hydratation au moyen d'une enzyme ou des acides minéraux étendus, du saccharose dextrogyre en un mélange lévogyre de glucose et de lévulose. (Ce mélange s'appelle sucre inverti.) Électricité Changement du sens d'un courant. Géologie Anomalie du champ magnétique terrestre qui se produit lorsque le pôle N. magnétique occupe la place du pôle S. magnétique et inversement. (Les inversions magnétiques, dont la durée varie d'une trentaine de millions à moins d'un million d'années, sont conservées dans les formations géologiques et peuvent donc être repérées et utilisées d'un point de vue chronologique.) Linguistique Construction par laquelle on donne aux mots d'une phrase ou d'une proposition un ordre différent de l'ordre habituel, attendu ou considéré comme normal. (Par exemple, dans calme est le vallon, il y a inversion de l'attribut : c'est une inversion facultative, emphatique, due à une recherche d'expressivité.) Mathématiques Permutation σ de l'intervalle [1, n] telle que, si i et j sont deux éléments de [1, n] vérifiant i\<j, alors σ(i)\>σ(j). Transformation géométrique ponctuelle de l'espace euclidien E, définie à l'aide d'un point fixe A (pôle ou centre), et d'un réel non nul k (puissance), qui, à tout point M de E −A, associe le point M′ de (AM) tel que . Photographie Suite d'opérations permettant d'obtenir directement une image positive sur la couche sensible employée à la prise de vue. Psychiatrie Synonyme vieilli de homosexualité. Thermique Changement du sens de circulation de la flamme dans un four, destiné à homogénéiser la température et à assurer le fonctionnement des régénérateurs. ● inversion (expressions) nom féminin (latin inversio, -onis, de invertere, retourner) Inversion de commande ou de gouverne, ensemble des conditions de vol dans lesquelles les commandes font exécuter à l'avion la manœuvre inverse de celle que l'on désire. Inversion des gouvernes, substitution de la gouverne de profondeur à la gouverne de direction, et vice versa. (Ce phénomène a lieu lorsqu'un avion effectue un virage entraînant une inclinaison égale ou supérieure à 45° par rapport à l'horizontale.) Inversion de poussée, opération qui permet de freiner un avion à réaction à l'atterrissage sans solliciter les freins de roues de l'appareil ou en complément de ceux-ci. Inversion de Walden, substitution de l'un des radicaux liés à un carbone asymétrique, qui conduit à un nouveau dérivé ayant la configuration stérique inverse de celle du produit de départ. Inversion de température ou inversion thermique, température plus élevée en altitude qu'au sol, phénomène relativement fréquent au-dessus d'un sol très froid, en hiver, notamment dans les vallées de montagne. Inversion chromosomique, remaniement chromosomique de structure dû à deux cassures survenant sur le même chromosome et suivies de recollement après inversion du segment intermédiaire. Relief d'inversion ou inversion de relief, relief dont l'allure topographique est en opposition avec la disposition structurale. (Il est caractérisé par la présence de vaux perchés et de combes, formes dérivées du relief dit jurassien, mais surtout présentes dans les Préalpes.) ● inversion (synonymes) nom féminin (latin inversio, -onis, de invertere, retourner) Biochimie. Inversion de Walden
Contraires :
- rétention de structure

inversion
n. f. Action d'inverser, fait de s'inverser.
d1./d GRAM Renversement, changement dans l'ordre habituel des mots; construction qui en résulte. Inversion du sujet dans les tournures interrogatives de la langue (ex. où suis-je?).
d2./d CHIM Inversion du sucre: dédoublement du saccharose (dextrogyre) en glucose et lévulose (mélange lévogyre).
d3./d GEOM Transformation d'une figure en une autre telle que, si M est un point de la première figure et O un point fixe (appelé pôle d'inversion), le transformé M' de M soit situé sur la droite OM et que l'on ait OM. OM' = R (R étant un nombre réel non nul appelé puissance d'inversion).
d4./d METEO Inversion de température: augmentation de la température avec l'altitude (contrairement à ce qui se produit normalement).
d5./d GEOL Inversion de relief: transformation résultant d'une action de l'érosion qui creuse les anticlinaux et épargne les synclinaux.
d6./d PHOTO Opération qui permet d'obtenir une image positive dès la prise de vue.
d7./d MED Anomalie congénitale dans laquelle un ou plusieurs organes sont situés du côté opposé à celui qu'ils occupent normalement.
Retournement d'un organe sur lui-même.
d8./d état d'un inverti sexuel.

⇒INVERSION, subst. fém.
A. — Action d'invertir, de mettre dans un sens opposé, contraire; le résultat de cette action. Synon. permutation, renversement, retournement. Inversion de la fugue, de la situation, de perspective; inversion des images, des structures. Le cas échéant, et par une inversion de rôle plutôt que de principes, Port-Royal eût naturellement défendu la suprématie de Rome (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 1, 1840, p. 488). De tous les coups du sort, j'ai su faire une fable. Le moins devient le plus : consolante inversion (QUENEAU, Si tu t'imagines, 1952, p. 29) :
Il y a [pour Bergson] une sorte d'inversion de la comparaison classique : au lieu que la conscience soit une lumière qui va du sujet à la chose, c'est une luminosité qui va de la chose au sujet.
SARTRE, Imagination, 1936, p. 44.
Inversion (de sens). Par une inversion fâcheuse on nomma moines les religieux qui vécurent en commun, et cénobites ceux qui vivaient isolés. Ces mots signifient tout le contraire, comme on le voit par leurs racines (LENOIR, Archit. monast., 1852, p. 5).
(Phénomène d')inversion. Notre temps cependant, par une inversion caractéristique (...), n'est plus celui où le conscient guide l'inconscient (HADES, Pluton ou les grands mystères, Paris, Bussière, 1971, p. 30).
B. — Spécialement
1. CHIM. ,,Transformation par hydrolyse, sous l'action d'un catalyseur, du saccharose dextrogyre en un mélange lévogyre de glucose et de lévulose`` (DUVAL 1959). [Pour l'analyse des sucres intervertis] on procède à une inversion du saccharose (BOULLANGER, Malt., brass., 1934, p. 613).
2. ÉLECTR. Inversion de courant et de phase. Changement de sens d'un courant électrique. On a délaissé les systèmes compliqués d'inversion de courant (HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Exploitation mines, 1905, p. 975).
3. GRAMM. ,,Renversement d'un ordre considéré comme normal ou habituel, soit pour des mots isolés : une main blanche et une blanche main, soit pour des groupes : de la chute des rois funeste avant-coureur`` (MAR. Lex. 1933, p. 106). Inversion exclamative, interrogative; inversion du sujet; inversions figées; langues dites à inversions; employer des inversions. C'est Bossuet qui a dit, à propos de l'inversion, que le génie de la langue latine était précisement le génie de la langue française (GONCOURT, Journal, 1858, p. 458).
4. MATH. Transformation géométrique qui permet de déduire d'une figure une autre figure point par point. Le problème d'inversion des intégrales abéliennes (BOURBAKI, Hist. math., 1960, p. 82).
5. MÉCAN. Changement du sens de marche d'une machine. Manette d'inversion du sens de marche (BAILLEUL, Matér. roulant ch. de fer, 1951, p. 79).
6. MÉD. Inversion (d'organes). Anomalie selon laquelle un organe est situé du côté opposé à celui où il devrait se trouver. Inversion du cœur (Lar. Méd. t. 2 1972).
7. MÉTÉOR. Inversion de température; inversion thermique. Phénomène particulier qui fait que, en montagne, l'air froid plus lourd tombe dans les vallées, tandis que l'air chaud plus léger s'élève et provoque une augmentation de la température en altitude (d'apr. DELC. t. 5 1928).
Absol. Inversion au sol. Ces couches d'inversion qu'on observe essentiellement dans les quatre premiers kilomètres (...) constituent un phénomène nocturne caractéristique de ces très basses couches, le refroidissement du sol y étant plus rapide que celui de l'air (J.-P. TRIPLET, G. ROCHE, Météor. gén., Éc. nat. de la météor., 1971, p. 23).
8. PHOT. ,,Suite de manipulations permettant d'obtenir une image positive sur la couche sensible exposée dans l'appareil photographique`` (Lar. 20e). L'inversion de surpose produite par la prolongation de l'action de la lumière a été observée dès les débuts de la photographie (Le Radium, 1906, p. 54).
C. — 1. BIOL. Mutation expérimentale du sexe au moyen d'hormones. Inversion sexuelle. L'inversion chimique du sexe n'est pas définitive. Les jeunes poulets féminisés par action hormonale redeviennent mâles au bout de quelques mois (J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p. 50).
2. PSYCHOL. Anomalie qui consiste à éprouver l'attrait sexuel pour une personne du même sexe. Synon. homosexualité. Robert, au lieu de se contenter de l'inversion, faisait mourir sa femme de jalousie en entretenant, sans plaisir, des maîtresses (PROUST, Temps retr., 1922, p. 705).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. 1. 1529 « transposition des mots d'une proposition, contraire à l'ordre habituel de la langue » (BONIVARD, Jardin d'antiquité, ms. lat. 130, Genève, Bibl. cantonale, f° 71 v° ds FEW t. 4, p. 794a); 2. 1546 « action par laquelle on retourne quelque chose » (EST., 693b d'apr. H. VAGANAY ds Rom. Forsch. t. 32, (1913), p. 94); 3. 1690 math. (FUR. : les problemes de Geometrie et d'Arithmetique se prouvent souvent par l'inversion, en faisant une regle ou une demonstration contraire); 4. 1856 inversion du courant (POUILLET, Élém. de Phys.; t. 1, p. 726); 5. 1858 anat. « déviation d'un organe de sa position naturelle » (LITTRÉ-ROBIN); 6. 1931 géol. (Lar. 20e). II. 1. 1842 chim. (BIOT ds Comptes rendus des séances de l'Académie des Sciences t. 15, p. 696); 2. 1889 méd. inversion sexuelle (H. BEAUNIS, Les Sensations internes, 47 ds QUEM. DDL t. 8). I empr. au lat. inversio « action de retourner; antiphrase, ironie; anastrophe ». II empr. au lat. inversio « id. » d'apr. invertir. Fréq. abs. littér. : 99. Bbg. GARRETTE (R.). Les Inversions du sujet. Grammatica. 1972, n° 1, pp. 5-40. - JONARE (B.). L'Inversion ds la princ. non-interrogative en fr. contemp. Uppsala, 1976, 177 p. - LE BIDOIS (R.). L'Inversion absolue du subst. sujet. Fr. mod. 1941, t. 9, pp. 3-28. - NORDAHL (H.). Inversion et progression ds la sub. rel. en fr. mod. Fr. mod. 1973, t. 41, pp. 113-130.

inversion [ɛ̃vɛʀsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1529; lat. inversio, de inversum, supin de invertere « retourner ».
Action d'invertir, de mettre dans un sens ce qui était dans un autre; résultat de cette action.REM. Le mot est rare en ce sens général; il a pris des acceptions particulières.
1 De la jeunesse à l'âge mûr, en effet, la figure d'Ibsen a subi une inversion singulière. Les deux lignes dominantes de ce visage ont troqué, l'une contre l'autre, l'expression qui leur était propre : les yeux parlent aujourd'hui pour la bouche muette; et la bouche serrée retient, désormais, le trait que lançaient autrefois, et qu'acéraient les yeux.
André Suarès, Trois hommes, « Ibsen », III.
———
I
A Sens spéciaux.
1 Déplacement (d'un mot ou d'un groupe de mots) par rapport à l'ordre normal ou habituel de la construction. || L'inversion est une rupture de l'ordre direct. || Inversion grammaticale, littéraire, poétique, stylistique; inversion naturelle, hardie, forcée. || L'inversion, fréquente dans les langues inversives (grec ancien, latin), est surtout réservée en français à certains types de phrases (interrogation, incise, etc.).Inversion du sujet, de l'attribut, de l'objet direct, de l'adjectif épithète.
REM. L'inversion du complément déterminatif était très fréquente dans la poésie classique. Les poètes du XVIIIe s. en ont abusé. On la trouve parfois encore chez les romantiques : « En vain il a des mers fouillé la profondeur » (Musset, Nuit de mai).
2 « On accuse en secret cette jeune Éryphile Que lui-même captive amena de Lesbos » : Que lui-même amena captive, serait l'arrangement de la prose; mais, Que lui-même captive amena, est une inversion forcée, dont je crois n'avoir vu d'exemple que dans Marot (…)
d'Olivet, Remarques sur Racine, 79.
REM. L'inversion du sujet est régulière dans l'interrogation directe, dans l'incise, après un adverbe de modalité ou d'enchaînement (ainsi, à peine, aussi, aussi bien, d'ailleurs, encore, en tout cas, en vain, peut-être, sans doute, tout au plus), après des adverbes ou compléments de temps ou de lieu placés au début de la phrase (au même moment passait un homme), après certains attributs (tel est mon avis). Elle est possible, facultative dans les relatives (le livre que m'a donné mon ami; la maison où mourut Valéry), dans les comparatives, dans certaines interrogations indirectes et propositions circonstancielles. L'inversion ne se fait jamais après « est-ce que ». — L'inversion entraîne quelques modifications euphoniques dans la conjugaison des verbes. Ex. : e de la première personne devenant é devant je (Aimé-je ? dussé-je en souffrir). Cf. aussi le t euphonique. → Il (I., 1., rem. 2, b). — Formes de l'inversion : Inversion simple, où le sujet (nom ou pronom) est reporté après le verbe ou l'auxiliaire (Voulez-vous y aller ? Peut-être est-il sorti). — Inversion complexe (ou fausse inversion), dans laquelle le nom ou pronom (sauf ce et on) reste devant le verbe et se fait représenter par un pronom personnel de reprise (Votre amie est-elle venue ? Pourquoi l'opium fait-il dormir ?). — « Inversion absolue » (R. Le Bidois), construction dans laquelle une phrase indépendante commence par le verbe : Vint l'heure de partir. « Restait cette redoutable infanterie de l'armée d'Espagne » (Bossuet). Vienne enfin la délivrance !Inversions figées. Un certain nombre de locutions figées présentent l'inversion du sujet : Toujours est-il que…, ci-gît…, ainsi soit-il ! — Dans la langue écrite, l'inversion du sujet, quand elle n'est pas exigée par la grammaire, dépend de facteurs stylistiques très complexes : euphonie, rythme, besoin de rattachement au contexte, effets pittoresques, etc.
3 Notre langue un peu sèche et sans inversions (…)
Voltaire, Épîtres, CCII.
4 (On peut) conclure, contrairement à l'opinion quasi-unanime des grammairiens, qu'à l'heure actuelle, le français écrit est de plus en plus enclin à l'inversion (…) En revanche, il faut reconnaître que le français parlé, et surtout le français populaire, cherche par tous les moyens à se libérer de l'inversion (notamment par l'emploi de la formule est-ce que…).
Si, dans la langue écrite, l'inversion envahit peu à peu les textes au point de devenir chez certains auteurs une regrettable manie, dans la langue parlée, au contraire, l'inversion du sujet tend nettement à disparaître et le peuple l'a même complètement bannie de son langage.
Robert Le Bidois, l'Inversion du sujet dans la prose contemporaine, p. 411-412.
2 Fait d'aller en sens inverse. a Milit. Renversement d'un ordre de marche ou de bataille. Disposition.Mar. Évolution qui porte en dernière ligne les bâtiments qui étaient en tête.
b Renversement du sens de la marche. || Volant, manette d'inversion.
3 (1858, Littré-Robin). Anat., physiol. Anomalie consistant en une position inverse ou un retournement sur lui-même d'un organe. Invagination. || Inversion du cœur. Dextrocardie. || Inversion utérine : repliement du fond de l'utérus vers le col utérin. || Inversion des points lacrymaux, déviés en arrière.
4 (1931). Phys. Changement de sens d'un courant électrique. || Inversion de courant, de phase.Opt. || Inversion de l'aspect d'un objet par un miroir qui en renvoie l'image.Inversion de poussée (de jet) d'un réacteur.
5 (1877). Chim. || Inversion du sucre, du saccharose : dédoublement du saccharose (dextrogyre) en un mélange (lévogyre) de glucose et de lévulose.
6 (1931). Géol. || Inversion de relief : transformation d'un synclinal en anticlinal (et inversement) sous l'action de l'érosion.Météor. || Inversion de température, inversion thermique : phénomène qui se présente à l'intérieur d'une couche d'air où la température croît avec l'altitude. Absolt. || Couche d'inversion. || Inversion du sol.
7 (XXe). Math. Transformation ponctuelle telle que la droite joignant les points homologues M et M' passe par un point fixe O et que le produit des valeurs algébriques OM. OM' reste constant. Inverse. || Inversion positive; négative.
8 Photogr. Opération permettant d'obtenir une image positive à partir d'un négatif.
B (XXe). Sens général.
1 Action d'inverser, de s'inverser (mouvement, ordre; objets). Permutation. || L'inversion des consonnes d'un mot, des éléments d'une série.Une inversion de perspective.
2 Action, fait de rendre inverse, opposé; fait de s'inverser. || L'inversion de la situation. Renversement.
4.1 Le moins devient le plus : consolante inversion (…)
Queneau, Si tu t'imagines, p. 29, in T. L. F.
———
II (1889; d'abord « inversion du sens génital », Charcot, in Archives de neurologie, 1882). || Inversion sexuelle, ou absolt, inversion : anomalie psychique qui porte qqn à n'éprouver d'affinité sexuelle que pour un être de son sexe. Homosexualité; inverti.
4.2 On a remarqué que presque tous les jeunes gens atteints d'inversion sexuelle recherchent, par une singularité jumelle de leur goût en toilette, certaines étoffes, certaines couleurs que le plaisir qu'ils y trouvent et la beauté qu'ils croient leur donner fait répéter malgré le peu de succès qu'ils rencontrent (…)
Proust, Jean Santeuil, Pl., p. 742.
5 Enfin, l'inversion elle-même, venant de ce que l'inverti se rapproche trop de la femme pour pouvoir avoir des rapports utiles avec elle, se rattache par là à une loi plus haute qui fait que tant de fleurs hermaphrodites restent infécondes, c'est-à-dire à la stérilité de l'autofécondation. Il est vrai que les invertis à la recherche d'un mâle se contentent souvent d'un inverti aussi efféminé qu'eux.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. IX, p. 43.
DÉR. Inversif. — (Du sens II) Inverti.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Inversion — Inversion …   Deutsch Wörterbuch

  • Inversion — In*ver sion, n. [L. inversio: cf. F. inversion. See {Invert}.] [1913 Webster] 1. The act of inverting, or turning over or backward, or the state of being inverted. [1913 Webster] 2. A change by inverted order; a reversed position or arrangement… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • inversión — f. anat. patol. Transposición visceral, por ejemplo, situación del corazón a la derecha. Medical Dictionary. 2011. inversión trast …   Diccionario médico

  • inversión — sustantivo femenino 1. Acción y resultado de invertir: inversión de tiempo, inversión de esfuerzo. No puede conseguirse una inversión del voto tradicional con facilidad. 2. Dinero que se invierte en un negocio o en una operación financiera: He… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • inversion — In grammar, inversion is the process by which the normal order of words, with the subject followed by the verb and then by the object or complement (if any) as in We play football on Saturdays is broken by putting the subject after the verb (as… …   Modern English usage

  • inversión — (Del lat. inversĭo, ōnis). 1. f. Acción y efecto de invertir. 2. homosexualidad. 3. Mús. Colocación de las notas de un acorde en posición distinta de la normal, o modificación de una frase o motivo de manera que los intervalos se sigan en… …   Diccionario de la lengua española

  • inversion — (n.) 1550s, from L. inversionem (nom. inversio) an inversion, noun of action from pp. stem of invertere (see INVERT (Cf. invert)) …   Etymology dictionary

  • inversion — Inversion. s. f. Terme de Grammaire. Transposition, changement de l ordre dans lequel les mots ont accoustumé d estre rangez dans le discours ordinaire. Inversion dure. il y a de trop frequentes inversions dans ce discours …   Dictionnaire de l'Académie française

  • inversion — ► NOUN 1) the action of inverting or the state of being inverted. 2) (also temperature or thermal inversion) a reversal of the normal decrease of air temperature with altitude, or of water temperature with depth. DERIVATIVES inversive adjective …   English terms dictionary

  • inversion — inversion. См. инверсия. (Источник: «Англо русский толковый словарь генетических терминов». Арефьев В.А., Лисовенко Л.А., Москва: Изд во ВНИРО, 1995 г.) …   Молекулярная биология и генетика. Толковый словарь.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.